Sur la colline, partie deux cent onze; Un chat, deux chats, trois catacombes

Après nous être réveillés et avoir pris notre petit déjeuner, nous nous sommes entassés dans la voiture pour découvrir un problème; nous avons eu un pneu crevé! Il semble que quelque chose ait crevé le pneu pendant que nous étions en train de trouver les ornières de la voiturette. Il est tombé lentement en une nuit. Après avoir appelé Sixt (notre société de location de voitures), on nous a demandé de faire appel à une autre société qui s’occupe de l’assistance en bord de route. Quarante-cinq minutes plus tard, un gars est monté, a changé le pneu avec notre roue de secours dans le largeur des autres pneus, ce qui semblait un peu étrange). Le problème a donc été résolu. notre voiture était à nouveau fonctionnelle, mais nous avions perdu 90 bonnes minutes de notre journée, ce qui signifie que nous ne pourrions probablement pas tout voir sur notre liste pour la journée. Nous nous sommes dépêchés d'arriver à Mdina juste après midi et sommes partis à la recherche de notre première destination. Mdina est une vieille ville; c'était l'ancienne capitale de Malte jusqu'à ce que les Chevaliers de Saint-Jean aient fondé la ville de La Valette au XVIe siècle. De nos jours, la ville est presque complètement entourée par une autre ville. Rabat. C'est cette ville que nous avons d'abord explorée, car elle abritait des catacombes que nous voulions explorer. Nous espérons que Mdina sera explorée plus tard dans la journée.

Après avoir erré un peu (nous nous sommes presque perdus à plusieurs reprises dans les rues venteuses), nous avons trouvé des panneaux nous indiquant la grotte et les catacombes de Saint-Paul. ! Nous sommes d'abord allés à la grotte, car elle était juste en face de nous et, après avoir payé pour entrer, nous sommes partis à la découverte. La grotte est essentiellement une petite grotte dans laquelle St Paul est censé avoir vécu trois mois après avoir fait naufrage sur le chemin de Rome. Il y avait beaucoup de statues religieuses et une statue de St Paul dans une petite grotte avec beaucoup de bougies. C’était bien, mais rien d’excitant pour les non-religieux. En haut, vous pouvez vous promener dans la petite église. Après l'avoir vérifiée, nous nous sommes dirigés vers les catacombes.

La première partie des catacombes consiste en réalité en des abris antiaériens construits pour la population durant la Seconde Guerre mondiale; les gens s'échappaient là-bas lorsque les sirènes du raid aérien sonnaient, se blottissant là-bas jusqu'à ce que les avions passent. C'était intéressant d'observer les petites pièces dans lesquelles ils devaient se cacher, et de là nous avons été conduits aux catacombes elles-mêmes, qui étaient en fait assez petites et décevantes. La seule chose intéressante était une table Agape, une table de cérémonie taillée dans le roc, où les membres de la famille prenaient des repas proches du défunt. Cela semble étrange, mais là encore, nous regardons tous des images les uns des autres sur Instagram, alors pouvons-nous vraiment juger? Nous pouvions également voir toutes les chambres funéraires creusées dans le roc, où les corps étaient enterrés. Après avoir erré un peu dans les tunnels sinueux des catacombes, nous avons manqué de choses à voir et nous nous sommes dirigés vers la sortie.

La grotte était rattachée à un musée et, comme nous avions déjà un billet, nous avons décidé d'aller à l'intérieur et de vérifier. C’était principalement des objets religieux et des peintures, ce n’était donc pas très intéressant, mais il y avait quelques points d’intérêt. Il y avait une urne datant du 18ème siècle (pour les scrutins secrets lors des réunions du conseil), quelques peintures plutôt jolies et un cercueil funéraire, avec des pancartes, datant du 19ème siècle. Les deux sites étaient intéressants, mais un peu décevants. Avions-nous vraiment fait tout ce chemin juste pour ça? C'est à ce moment qu'Alex a fait une découverte; il y avait DEUX Catacombes St Paul. Celui avec la grotte n’était pas celui que nous avions choisi; C’était quelques rues plus loin… en direction de l’autre panneau que nous avions vu. Donc, bien que nous n’ayions pas gaspillé notre argent, nous avions perdu une bonne heure et un peu de notre temps à voir des choses qui ne figuraient même pas sur notre liste! Nous nous sommes rapidement dirigés vers la route et avons finalement trouvé l’entrée des Catacombes de Saint-Paul.

Nous avons eu droit à des entrées gratuites avec nos billets Heritage Malta, et tout d'abord une petite exposition sur la nature des catacombes et la manière dont les gens ont été enterrés il y a deux mille ans. Ce site est situé à l'extérieur de Mdina, qui à l'époque romaine s'appelait Mélite. Tout le monde était enterré dans ces catacombes, même si seuls les riches et les puissants pouvaient se permettre des processions funéraires et des chambres dans des endroits centraux. Les pauvres ont été dispersés sur les bords, ou même mis dans des chambres funéraires creusées dans le sol. Après cela, nous avons visionné trois courts métrages sur les catacombes, leur construction et leur conservation pour les empêcher de se détériorer. Après cela, nous avons commencé à explorer, notre premier arrêt dans une autre zone éducative qui contenait des panneaux d’information sur certains des mythes qui se sont perpétués au sujet des catacombes; comme le fait que des personnes y disparaissent sans jamais être retrouvées ou qu'il existe des dizaines de kilomètres de tunnels sous la terre qui les mèneraient jusqu'à l'océan!

La première catacombe que nous avons visitée était aussi la plus grande; un labyrinthe littéral de passages, tous remplis de chambres funéraires grandes et petites. Il y avait une autre table Agape près de l'entrée; et nous avons découvert que si cette tradition de manger avec les morts était très répandue à cette époque, seuls les Maltais les avaient sculptés dans le roc, c’est pourquoi c’est le seul endroit au monde où vous pouvez encore les voir. Après une bonne promenade, nous sommes remontés, avons vérifié une autre catacombe plus petite, puis nous nous sommes dirigés de l'autre côté de la route, où se trouvaient les autres catacombes. Nous ne les avons pas toutes abordées. cela prendrait trop de temps, alors nous en avons choisi quelques-uns qui semblaient intéressants. L'une d'elles avait des œuvres d'art très décolorées autour de l'une des tombes, tandis que certaines juives (il y avait des catacombes romaines, chrétiennes et juives juxtaposées) avaient gravé des Menorah et autres iconographies religieuses. Dans l’ensemble, c’était intéressant, mais les meilleurs éléments étaient les panneaux d’information que nous avons trouvés en cours de route, ce qui vous donnait une bien meilleure idée de la nature des rites funéraires à cette époque.

De Saint-Paul, nous avons emprunté la route jusqu’à la crypte et aux catacombes de Sainte-Agathe; au cas où vous vous le demanderiez, à peu près toutes les églises et les bâtiments sont recouverts de catacombes à Rabat! Nous sommes arrivés juste à temps pour la visite de trois heures et, avant de partir, nous avions le temps de visiter rapidement leur musée, qui était… intéressant. Cela ressemblait à la collection de quelques personnes, rassemblées sous un même toit et écrasées. Il y avait une salle remplie de gisements de minerais et de minerais (qui avaient une véritable météorite!), Tandis qu'une autre salle était remplie d'artéfacts et de peintures religieuses. Je ne suis pas sûr). La visite a démarré à l'heure, nous avons donc dû quitter le musée et nous nous sommes réunis avec un petit groupe avant de nous laisser guider par une porte sinistre et d'entrer dans la crypte.

La crypte elle-même est un lieu de culte pour Sainte Agathe, l'un des nombreux saints patrons de Malte, et présente des fresques sur les murs datant du XIIIe siècle. Certains d'entre eux ont été restaurés et ils sont maintenant pleins de couleurs. Après avoir eu un peu d'histoire dans la crypte, nous avons été conduits dans les catacombes elles-mêmes, qui s'étendent sur plus de 4 100 mètres carrés. Elle semble grande, mais les catacombes de St Paul couvraient une superficie de plus de 10000 mètres carrés! Nous n’avons pu en voir qu’une petite quantité, mais il est immédiatement devenu évident que cet endroit était un peu différent des autres cryptes que nous avions vues ici et en Italie. Pour commencer, certaines des chambres funéraires contiennent encore des os; os originaux qui ont des milliers d'années. Très sympa. Deux d'entre eux avaient des couples enterrés côte à côte, tandis que nous pouvions voir des tombes à la fois grandes (pour les adultes) et petites (pour les bébés). Plus bas, nous avons vu d'authentiques fresques du 4ème siècle, qui ornent quelques tombes. C’est toujours étonnant de voir des œuvres d’il ya si longtemps, mais le meilleur était encore à venir. En contournant les catacombes (et en essayant très fort de ne pas me cogner la tête sous les plafonds très bas), nous sommes finalement arrivés à une chapelle du 4ème siècle découpée dans le roc. Une autre fresque datant de la même époque ornant l’autel (qui n’a pas survécu) est ornée de deux colombes et de quelques fleurs éparses. C'était vraiment quelque chose à voir et le moyen idéal pour terminer notre court séjour. Cela ne faisait que quinze minutes, mais nous en avons encore beaucoup appris sur les catacombes et l’intérieur est le meilleur que nous ayons jamais vu à Malte, à part l’Hypogée.

Après avoir terminé notre travail, nous sommes retournés dans le centre-ville et avons trouvé un petit magasin vendant des pastizzi, les petites pâtisseries que nous avions appréciées il y a quelques jours. Ils avaient trois variétés cette fois-ci (fromage, pois et poulet) et nous les avons toutes les trois. Le poulet avait un goût un peu de curry, ce qui n’était pas une mauvaise chose, tandis que le pois avait un goût de samosa (encore une fois, ce n’était pas une mauvaise chose). Après cela, nous nous sommes offert de la crème glacée, qui s’est avérée très bonne (j’ai eu du chocolat à la menthe et du chocolat à l’orange), et comme nous les mangions, nous sommes retournés à la voiture. Avant d’arriver là-bas, nous nous sommes promenés dans le Mdina Ditch Garden, un petit jardin créé à l’intérieur du fossé qui entoure les murs de la ville de Mdina. C'était une belle promenade, le soleil bas dans le ciel, et nous avons été récompensés à la fin avec de superbes vues sur le nord de Malte.

De là, nous sommes retournés à la voiture et sommes rentrés chez nous, ne nous sommes arrêtés que pour obtenir des fournitures de Lidl. Nous avons mangé de la soupe au poulet pour le dîner, puis nous avons essayé de travailler pour le reste de la nuit. Demain était notre dernière journée propice à explorer Malte et nous avions beaucoup à faire.